100 ans de l’Apollo

Châteauroux Rencontres Sorties

L’Apollo, l’actuel cinéma d’art et d’essais de Châteauroux, fête ses 100 ans. Pour l’occasion, la direction a organisé un week-end rétrospective avec une soirée d’inauguration, incluant spectacle de la troupe Caboulot Tracté et projection en avant-première du film Un Triomphe, avec Kad Merad.

C’est la deuxième fois que je vais dans ce cinéma, la première fut pour aller voir Princesse Mononoke, de Hayao Miyazaki. Cela n’a pas beaucoup changé, le balcon est à la même place et l’écran toujours aussi petit… Le spectacle fourni par la troupe nous a appris que la salle a été le lieu d’une opération dentaire sur un lion en 1933, et nous en a mis plein les yeux avec clown, tour de magie, jonglerie et acrobaties, et une musique orchestrée localement.

L’entr’acte, qui suivit le spectacle et précéda le film, nous a permis de nous retrouver entre castelroussins, voir quelques amis communs de la colocation entre autres. On a pu observer l’attrait politique, les responsables de chaque parti étant présents, ainsi que quelques fidèles. Le petit mousseux et les toasts sucrés-salés passaient bien.

Enfin, la projection d’un film tiré d’une histoire vraie qui a eu lieu en Suède fin des années 70, et réadaptée à une France de la fin des années 2010, suit l’aventure d’un metteur en scène qui décide d’aider 5 jeunes détenus en leur faisant jouer En attendant Godot de Samuel Beckett. J’admets que c’est un bon film, tourné à la française malheureusement, qui ne perd rien à l’aspect émotionnel de l’histoire.

Pour les 10 films du week-end, s’étalant des années 1920 à 2010, j’aurais fait une programmation plus axée sur l’histoire du cinéma, comme Ed Wood, Cinema Paradiso ou Hitchcock