Confinement, jour 10

Quotidien

Hier, un colocataire m’a proposé de passer vivre à la colocation le temps du confinement. Cela m’a fait chaud au cœur. Pour le moment, je n’ai pas accepté ni refusé, je préfère attendre de savoir si le chômage partiel est reconduit ou non. Le cas échéant, j’accepterai, car je n’aurai pas à devoir travailler ni à déranger/être dérangé pendant les réunions Skype, nombreuses ces temps-ci.

Cela permet de lister les avantages et les inconvénients du confinement selon si l’on vit seul ou non !

Vivre seul

Avantages

  • Nos rythme et style de vie ne regardent que nous (ça résume le fait de vivre à poil / dans un appartement en désordre / uniquement nourri de chips/coca, les 3 n’étant pas mon cas)

Inconvénients

  • La solitude…
  • Le laisser-aller, la perte de motivation à quoi que ce soit
  • Tous les contacts sont virtuels ou audiophoniques

Vivre à plusieurs

Avantages

  • Partage d’activités et des tâches
  • Trouver du temps pour les autres, se sentir utile (microcosme)

Inconvénients

  • La cohabitation peut créer des heurts : sentir les odeurs de cuisine pendant qu’on jeûne (c’est du vécu), tensions liées à la promiscuité
  • Le respect de la vie privée est un combat quotidien

C’est là qu’on se rend compte que le temps pour soi est aussi important que le temps avec les autres, que les lieux d’isolement doivent être respectés et que les temps de partage doivent être appréciés.