Coupe du Monde

Rencontres Sorties

Comment y échapper ? La liesse et l’allégresse a conquis toute une planète, et plus généralement notre plat (dans tous les sens métaphoriques du terme) pays. Mais si cette manifestation de joie peut être vue comme un ersatz d’unification nationaliste abolissant les inégalités entre les individus (les violences conjugales empirent), cela reste un moment convivial à partager en famille et entre amis.

Surtout dans un cadre comme celui-ci !

Que retenir de cette coupe du monde 2018 ?

  • beaucoup d’équipes se sont retrouvées là où on ne les attendait pas, et en cela c’était une bonne coupe (bien que j’aurais préféré une victoire de la Croatie)
  • l’intensité des manifestations est proportionnelle au mal-être général de la population
  • les conflits internationaux et les attentats terroristes ne se sont pas amoindris, et la Russie y a contribué
  • l’ensemble, hors dommages collatéraux, a coûté plus de 9 milliards d’euros, en grande partie payés par les fonds publics russes
  • la victoire des Bleus ne changera rien à mon quotidien, mais je plains les services de nettoyage, les propriétaires de magasins dont les devantures ont été cassées, et les femmes battues davantage qu’à l’habitude…

Personnellement, je ne suis pas convaincu, dans le contexte actuel, que ce genre d’événement apporte un mieux-être fédérateur à la population mondiale. Il va sans dire que, si l’on a besoin d’un événement de cette ampleur pour se retrouver et passer un bon moment en famille, c’est une illusion et il serait temps que les gens se prennent en main pour leur propre bonheur, sans devoir attendre un quelconque simulacre de mouvement de cohésion sociale.