Revue BD : Le jour où [Couvre-feu, jour 24]

Coronavirus 2020 Quotidien Vie intérieure / Pensées

Un colocataire m’a fait découvrir une série de 5 BD, écrites par BeKa (les Tuniques Bleues n° 65, Studio Danse n° 12) et Marko, nommée « Le jour où…« , à ne pas confondre avec le livre d’Amélie Antoine. Chaque titre commence donc par cette phrase :

  1. Le jour où le bus est reparti sans elle
  2. Le jour où elle a pris son envol
  3. Le jour où elle n’a pas fait Compostelle
  4. Le jour où il a suivi sa valise
  5. Le jour où la nuit s’est levée

Le lecteur suit la vit de Clémentine, une jeune fille en quête de bien-être qui, en voulant suivre un groupe de méditants, se retrouve esseulée en forêt chez Antoine, un épicier bio qui l’accueille et lui parle au travers de contes populaires asiatiques. Elle apprend, entre autres, comment s’ouvrir l’univers des « possibles », comment ne pas écouter les « aimanteurs » (pensées et concepts qui se nourrissent de notre énergie et nous empêchent d’être nous-mêmes) et pourquoi la méditation est un moyen et non une fin fortement ritualisée. Elle fera la rencontre de personnes qui ont appris à vivre de leurs rêves, et grandira au fil des pages.

J’ai lu les 3 premiers tomes, le quatrième m’attend ce soir sur la table de chevet.

Je recommande +++