Faut-il avouer ses sentiments à quelqu’un ? [Couvre-feu, jour 5]

Coronavirus 2020 Quotidien Vie intérieure / Pensées

S’il est bien quelque chose qui fait battre tous les cœurs, c’est l’amour que l’on peut porter à une personne. Mais avouer ses sentiments à l’être aimé relève parfois du parcours du combattant ! Pourquoi est-ce si difficile ? Petit résumé.

La face cachée d’un aveu

Il y a deux manières d’exprimer ses sentiments à une personne. il y a la méthode directe, explicite, formulée à l’oral ou à l’écrit, voire directement par un baiser. Et il y a la méthode indirecte, subtile, sujette à interprétation, qui peut se traduire par des attentions ou des allusions. Les deux méthodes ont autant d’avantages que d’inconvénients, et toutes deux n’assurent en rien une quelconque réciprocité sentimentale.

Avantages

  • Être au clair avec soi-même
  • Ne laisser aucune ambiguïté à l’autre
  • Connaître la réciprocité, si réciprocité il y a

Inconvénients

  • Vivre avec des regrets
  • Ne jamais savoir s’il y a une réciprocité sentimentale ou non
  • Les attentions/allusions passées sont expliquées, mais les futures peuvent dorénavant être prises comme des tentatives de séduction surtout si les sentiments ne sont pas réciproques

Alors, faut-il se jeter dans le vide et accepter que cela ne soit pas réciproque ? Faut-il se jeter dans le vide et ne plus pouvoir se satisfaire des petites attentions que l’on donne ? Vous l’aurez compris, la question n’a pas de réponse simple ou tranchée.

La communication non-violente

Ce magnifique outil est très bien adapté dans ce genre de situation, car il permet d’amener, dès que l’interlocuteur est disposé à écouter ce que l’on a à dire, ses sentiments sans entrer ni dans le larmoyant, ni dans le culpabilisant. Il est important d’accepter que nos sentiments, comme nos émotions, nous sont propres, et l’autre n’est en rien responsable de notre situation.

Ainsi, une approche pourrait ressembler à ceci (exemple à adapter, bien évidemment) :

Aujourd’hui, j’ai décidé de te parler de quelque chose qui m’est très personnel, et qui m’anime depuis quelques temps déjà. Avant toute chose, je n’attends aucune réponse, ni conseil ni jugement de ta part, je désire juste présenter ce qui est sur mon cœur. Il s’agit de sentiments à ton égard, au-delà de la simple amitié. Ils me donnent l’envie de prendre soin de toi, de te cocooner, de te serrer dans mes bras, de t’alléger de tes soucis.
Maintenant, je suis au clair avec le fait de t’avoir exprimé mes sentiments à ton égard. J’accepte volontiers que cela puisse ne pas être réciproque, et suis heureux que tu aies pu les entendre. Je ne pourrai pas les changer d’un claquement de doigt, et cela serait incongru de me le demander, et quelles que soient les routes qu’emprunte notre amitié, je les suivrai avec le plus grand plaisir.
Si tu désires exprimer ou me demander quelque chose suite à mes propos, qui ne soit ni un jugement, ni un conseil, je suis disposé à t’écouter.