Maître Renard : Isolation [Couvre-feu, jour 79]

Bricolages Coronavirus 2020 Projets personnels Quotidien Renault Master

Quand une journée où à la fois tout et rien ne se passe comme prévu…

Une matinée bien remplie

St-Maurice / Aurec

Avec l’ami stéphanois, on va récupérer une partie de ses dernières affaires de son appartement (oui, son déménagement concordait avec mon anniversaire, donc on a fait d’une crémaillère deux fêtes).

Aurec / St Etienne

On les dépose dans son garage. Sur la route, on appelle Leroy Merlin pour faire un point sur la commande passée hier : il s’avère qu’ils n’ont pas le liège en stock et celui-ci ne sera disponible que le… 13 mars ! Hormis le côté inadmissible de la situation, je fais annuler la commande. L’ami me suggère qu’on aille regarder à Brico Dépôt.

Garage / Brico Dépôt

Après avoir vidé le camion dans le garage, direction Brico Dépôt, et là, nous trouvons tout en stock ! On a juste fait un compromis sur le rouleau de liège, dans des dimensions et épaisseurs différentes.

Brico / InnovaTerre

Maintenant, aller chercher les plaques d’isolation. Curieusement, c’est super léger, moins de 30 kg/m3 ! On discute avec le gérant, qui œuvre uniquement dans les matériaux naturels et écologiques. Je tombe amoureux d’un plancher en bambou, qui sera définitivement la finition du sol une fois les meubles posés, mais qu’il n’avait pas en stock.

InnovaTerre / Aurec

Dernières affaires de l’ancien appartement à ramener à la maison, à l’exception d’un chat et de deux vélos…

Aurec / St Maurice

On vide les affaires de l’ami. Fin du périple matinal, il est 13h30. Le poulet basquaise est amplement mérité !

Et le travail sur l’isolation

On a passé l’après-midi, tant que les conditions lumineuses le permettent, à tout vider, ôter le câble de la batterie (et trouver la batterie), passer de la peinture antirouille sur une bonne partie de la cabine (sol et murs), et je vous recommande de faire cela un soir car ça met un temps de fou à sécher !

Puis on a pris les mesures des tasseaux, collé une bande d’isolant pour fenêtre sous chacun d’eux pour éviter un contact direct bois/métal, découpé et vissé. Sur la fin, on avait trouvé un rythme de travail très efficace !

Demain : découpe de l’isolant et finition de l’isolation.

Un deal ?

L’ami stéphanois n’arrêtant pas de penser à mon camion depuis que je lui en ai parlé, et enthousiaste dans le concept, il m’avait proposé de créer une entreprise avec lui. Je lui ai proposé le deal suivant, sous réserve d’acceptation des conditions :

– Tu montes ton entreprise d’aménagement de véhicules dans les environs de La Rochelle, et tu me prends comme apprenti à la rentrée prochaine. (moi)
– Putain, tu sais que c’est pas con, ton idée ? (l’ami)

A voir si cela est possible auprès du CFA, des Compagnons, et si, surtout, j’arrive à me défaire de mon entreprise d’ici septembre…