J’ai testé (non sans mal) : Balsan’éo

Châteauroux Sorties

10h00

Ma naïveté, et le fait que le centre aquatique Balsan’éo soit ouvert depuis presque un mois, ne laissait supposer qu’en m’y rendant ce matin pour l’ouverture à 10h, de constater les rues barrées par des camions de police,  croiser le plus haut gratin du département et une troupe de badauds en vue de l’inauguration du centre aquatique controversé en projet depuis plus de 20 ans !

Ainsi a-t-on eu droit à un laïus habituel, notamment sur le rond-point d’entrée en hommage à la nageuse Camille Muffat décédée en 2015, et qui avait notamment battu Laure Manaudou. Suivi d’une levée des drapeaux de la part des trois représentants départementaux et régionaux.

J’ai suivi le cortège jusqu’à l’entrée, où nous attendait un ruban tricolore. De nombreuses personnes se sont attroupées derrière et M. le Maire s’est vu remettre une paire de ciseaux dorés. Symboliquement, chacun des élus a donné un petit coup de ciseaux en vue de faire participer tout le monde à l’officialisation de l’ouverture du centre. J’ai revu à ce moment-là la tête de liste Châteauroux Écologique et Solidaire, avec les échanges se sont limitées à un « ça va et toi ».

Et enfin, le message le plus important :

Je m’en suis donc rentré. Sur le retour, j’ai été accosté par une homme voulant me proposer des services  sexuels, que j’ai poliment refusé. J’ai l’impression qu’il se trame des trucs pas nets au niveau du 7 du Bd de la Valla Prolongé…

11h00

Nous sommes allés faire un tour en ville avec le proprio de la coloc, pour chercher du thé et se poser au Comptoir de Marie. J’y ai trouvé une théière super sympa, que je m’achèterais volontiers pour le camion (elle ressemble à celle-ci). Et se faire un magret aux Halles ensuite.

16h00

Donc, tout aussi naïf, je retourne à Balsan’éo… Et une file d’attente quelque peu conséquente m’attend aussi !

16h45

Je parviens à la caisse, où je me fais enregistrer nom, ville, mail et téléphone. Les résidents de l’agglomération bénéficient d’un tarif préférentiel, l’espace bien-être devenant à 15€. L’accès à l’espace s’effectue sous forme de sessions de deux heures, donc j’ai perdu 45 minutes de profit… On me remet un bracelet, dont le code-barres inscrit dessus ouvre le portillon d’accès à l’espace.

Une fois à l’intérieur, vestiaire et casiers avec consigne nous attendent. Puis les douches obligatoires. Enfin, une hôtesse nous accueille pour nous expliquer l’espace :

  • un grand bassin avec transats massants, jets massants, 2 jacuzzis
  • une tisanerie, où un café/thé nous est offert pendant notre séjour (le Rooibos des Vahinés du Palais des Thés est excellent !)
  • un ban de marbre chaud à 40°
  • un hammam, à 45°
  • un sauna à 60°, et un autre à 75°
  • une douche suédoise (seau d’eau froide)
  • des douches massantes pour le dos et les jambes
  • un solarium (en fait une terrasse avec des transats), même sans soleil
  • l’accès aux bassins de la piscine
  • des prestations de la part du partenaire Pier Augé, avec des soins et des modelages principalement

Mes retours, suite à ma première expérience :

  • la serviette est indispensable pour s’asseoir partout où l’on peut s’asseoir (sauf le bassin), il est donc conseillé d’avoir une serviette pour l’assise et une autre pour se doucher
  • prévoir également une pièce d’1€ ou un jeton de caddie pour la consigne vestimentaire
  • étant donné que la session est limitée, penser à vérifier l’heure sur l’horloge de la tisanerie (design mais pas très lisible au niveau du contraste entre les aiguilles et le fond, si l’on voit un peu flou…)
  • il n’y a pas de forfait mensuel ou annuel uniquement Espace Bien-être, c’est associé avec la piscine
  • Pier Augé ne propose pas de séance de gommage, et c’est un tort !

Dans l’ensemble, je suis très content de cette après-midi, qui s’est close sur un apéro dînatoire entre amis.