La malédiction bancaire continue

Péripéties

Quand je dis que j’ai la guigne, la poisse et la scoumoune réunies avec les banques, ce matin je reçois un courrier m’informant que le Crédit Mutuel de Châteauroux prenait la décision de clore mon compte, à compter du 30 novembre prochain, sans explication autre que la « dénonciation de la convention« . Laquelle, sous quels critères ?

J’ai déposé une réclamation à partir du site.

Va falloir encore me coltiner des démarches administratives pour tirer cela au clair…


15:15 : la guichetière n’est pas au courant et ne trouve aucune trace de cette demande, émanant directement du directeur. Elle a notifié qu’il me recontacte demain dans la journée

16:00 : je ne peux même pas enregistrer mon RIB sur le service en ligne pour virer l’argent sur mon compte cherbourgeois (et une chance qu’il ne soit pas encore fermé), l’accès m’étant interdit ! J’ai appris que c’était dû à la non-activation d’une carte de sécurité pour les opérations sensibles, et j’admets que le message n’est pas très explicite…

16:45 : un conseiller m’appelle pour me présenter ses plus plates excuses pour ce courrier qui, à seconde ou troisième vue, ne me concerne en rien, et de ne pas en tenir rigueur pour ma relation avec l’agence.