La psychose du recommandé

Péripéties Vie intérieure / Pensées

Dans un monde où la répression et la punition sont le maître mot de l’éducation et du maintien de l’ordre, un avis de passage pour un recommandé peut-être source d’angoisse pour de nombreux citoyens, y compris votre road-trippeur.

Qu’est-ce que la peur ?

La peur est un message passé par le cerveau disant qu’un qu’une atteinte probable de son intégrité physique ou morale par un élément extérieur est possible. En aucun cas, la peur est irrationnelle, et peut trouver son origine dans l’inconscient collectif autant que dans les expériences personnelles. Certains événements passés, même s’ils n’ont eu lieu qu’une seule fois, peuvent avoir un impact psychologique d’une importance telle que la confrontation avec l’élément anxiogène peut devenir pathologique.

La peut peut se décliner en différent niveaux :

  • La crainte : Peur à la pensée de ce qui peut arriver
  • L’inquiétude : Agitation causée par la crainte, l’incertitude, l’appréhension
  • L’anxiété : Grande inquiétude due à l’attente, à l’incertitude
  • L’angoisse : Très grande inquiétude qui serre la gorge, créant un malaise physique
  • L’épouvante : Peur très violente qui fait perdre la tête
  • La frayeur : Peur violente causée par le sentiment d’une menace toute proche
  • La terreur : Peur extrême qui paralyse
  • La panique : Peur subite et violente qui entraîne un groupe à fuir en désordre

Source

Mon état d’esprit actuel est plus dans la crainte ; malgré le côté violent et peu tolérant de la gestion d’erreur de notre société, elle n’a pas pour vocation première de porter volontairement atteinte à notre intégrité. De plus, la peine de mort a été abolie en 1982.

Ma relation avec les recommandés

Comme je l’ai énoncé précédemment, j’ai une plus grande faculté à me faire des ennemis que des amis. La faute à un anti-conformisme m’incitant à outrepasser certaines conventions pour aider ou parvenir à quelque fin. Ainsi, si dans certains cas cette caractéristique est passée inaperçue ou aux oubliettes, dans d’autres cas elle m’a valu des licenciements et des menaces. La question est : qui a tellement besoin de me contacter pour envoyer un recommandé, et qui connait mon adresse actuelle (bien qu’elle soit facilement trouvable) ?

  • ma carte grise, que j’attends depuis 10 mois ?
  • une nouvelle carte bleue ?
  • des documents de l’avocat pour le divorce ?
  • l’huissier pour mon ancienne assurance auto (qui, jusqu’à présent, envoyait à mon ancienne adresse) ?
  • un cherbourgeois qui a mis sa menace à exécution ?
  • ou une oubliette qui refait surface ?

J’avoue que, depuis hier soir, je partage ma crainte avec mon entourage. Vivement ce soir que je sache ce dont il s’agit…


Nous sommes le soir, je vais récupérer le recommandé. Je l’ouvre. il s’agit d’une lettre de ma banque qui m’informe qu’un prélèvement annuel de 5€ n’a pu aboutir parce que le compte associé n’existe plus, et que si d’ici 40 jours je ne solde pas ces 5 €, ils me résilient le service associé…

TOUT CA POUR 5 € ?!?!?