Le bus

Divers

Prendre le bus tous les matins et tous les soirs induit un certain rituel, certaines habitudes.

Mon téléphone dispose de 2 alarmes : une pour me dire quand quitter mon appartement, une pour quitter mon bureau.

Sur le trajet, à pied ou en transport, on remarque les habitués :

  • la livraison des repas à domicile
  • un papa à vélo avec une fille sur le porte-bagage et une autre sur le cadre
  • une dame au Café de la Paix en train de lire son journal
  • les employés de IC Telecom qui se retrouvent avant de commencer leur journée de pose de fibre optique
  • les usagers sont reconnus selon leurs arrêts de montée et de descente, comme « Monsieur Voltaire-Buxerioux » ou « Madame Saint Luc-Z.I. »
  • on sait qu’on est mercredi (ou en vacances scolaires) quand on ne voit pas les parents et leurs enfants

Pour le moment, on est 6-7 de la zone industrielle à venir en bus, mais on ne se salue pas lors de la montée : on se salue une fois sortis et les badges pointés ! C’est comme si c’était l’indicateur que nous faisons partie de la même communauté !!!