Linky

Châteauroux Résidences

En voilà un dont on n’entend plus parler depuis quelques temps : le compteur Linky ! Si j’écris sur lui aujourd’hui, c’est que Enedis m’a contacté par téléphone, après deux courriers adressés à l’ancien locataire et un avis de passage, pour me rappeler que je dois changer mon compteur. Or plusieurs problèmes subsistent :

  • l’accès aux compteurs est condamné par un cadenas
  • le propriétaire n’est pas pressé/enclin pour faire le changement, vu que les compteurs ont été remplacés récemment

Enedis a bien noté ces informations, et me fera parvenir un courrier que je transmettrai au proprio.

On va en profiter pour refaire un petit point sur la polémique autour du Linky.

C’est quoi Linky ?

Linky est un compteur électrique qui vient en lieu et place de celui qui est déjà en place chez vous, et qui offre la caractéristique de transmettre quotidiennement votre consommation directement dans le courant ; on appelle ce procédé le Courant Porteur Ligne, ou CPL. Ce dernier est déjà utilisé depuis des décennies pour la bascule heures pleines/heures creuses.

En quoi est-ce polémique ?

Plusieurs éléments pèsent sur la polémique :

  1. Le CPL générerait un champ électromagnétique important, incommodant les personnes électrosensibles
  2. Des données personnelles pourraient être transmises à Enedis ou au fournisseur d’électricité, notamment sur la présence ou non de personnes dans la maison ou l’usage de certains appareils
  3. C’est un gouffre financier, car il a une faible durée de vie (entre 10 et 15 ans), obligeant à des programmes de remplacement fréquents
  4. De plus, ce compteur ne permettrait pas de connaître sa consommation en temps réel, afin de vérifier si un appareil consomme trop par exemple
  5. Enfin, son installation est imposée

Qu’en est-il concrètement ?

  1. Tout courant génère en soi un champ électromagnétique. L’usage du CPL du Linky augmente le champ électromagnétique de manière équivalente à un chargeur de PC, et 650 fois moins qu’une plaque à induction (Source : ANFR)
  2. Les données transmises ne sont pas des données directement personnelles (nom ou adresse), mais l’identifiant du compteur, la courbe de charge (relevé horaire), les indexes quotidiens, la puissance maximale atteinte (Source : INC). Le fait de savoir de quel(s) appareil(s) nous disposons est directement impossible, mais peut se déduire par diverses méthodes d’analyse comportementale.
  3. A voir si le rapport investissement/amortissement compense la perte liée aux consommations non réglées avec des compteurs classiques
  4. Le compteur propose un affichage en VA de la consommation temps réel, accessible par le bouton « + » (Source : Plüm)
  5. L’imposition de l’installation du compteur a plusieurs arguments :
    1. un paiement de la consommation réelle, évitant les omissions de relevé de compteur et les opérations d’ajustement de l’abonnement mensuel
    2. la facturation des interventions, qui n’existeront plus avec Linky (beaucoup d’opérations peuvent se faire à distance)
    3. le projet d’équiper 30% des foyers d’ici 2021

Quelques questions en suspens

  • Quelle est la compatibilité du CPL du Linky avec un réseau CPL privé ? Peut-il y avoir perturbations ou captation d’informations ? Certains proposent un filtre anti-CPL censé isoler le Linky du réseau personnel
  • Est-ce compatible avec un dispositif de réduction de courant ?

Que faire si, malgré tout, on ne souhaite pas l’installer ?

Vous êtes en droit de ne pas vouloir son installation, vous aurez toujours le devoir de fournir le relevé de vos consommations.

Un modèle de lettre de refus, ainsi que quelques infos légales, est disponible ici.


MAJ 24/09/2019 : après des échanges téléphoniques multiples avec Enedis, que j’ai mis en relation directe avec mon propriétaire qui refuse tout changement, et diverses menaces indirectes de coupure d’électricité possible par mon fournisseur, j’ai directement écrit à Vattenfall qui m’a répondu :

Nous vous assurons que la non-installation du Linky n’aura aucune incidence sur la qualité du service ou de l’électricité. En revanche, Enedis a prévu de facturer l’installation pour les personnes ayant refusées initialement.