Ma solution pour le changement d’heure

Divers Vie intérieure / Pensées

Comme chaque dernier dimanche de Mars et chaque dernier dimanche d’Octobre, nous avançons et reculons nos horloges. Personnellement, je préfère l’heure d’hiver, et ce changement me permettant de dormir une heure de plus… Ainsi je propose de revoir la durée de la seconde, unité fondamentale du temps, afin de ne conserver que le changement en heure d’hiver !

Qu’est-ce qu’une seconde ?

Le mot seconde est un peu particulier, car en fait c’est un diminutif du latin minuta seconda : « partie menue résultant de la seconde division de l’heure ou du degré ». Oui, il faut savoir que les minutes et les secondes divisaient avant les degrés d’angle, et comme le temps est basé sur la rotation du soleil selon notre référentiel, l’on a conservé la même catégorisation spatio-temporelle.

On ne peut définir une unité de mesure qu’en la comparant avec une constante immuable. Pour la seconde, il a été décidé de se baser sur les changements d’état hyper-fins (quand les électrons passent d’un niveau à un autre) du césium 133. Ainsi, l’on a convenu qu’une seconde était le temps pour que le césium effectue 9 192 631 770 changements d’états. Oui, un peu plus de 9 milliards. Ceci est totalement arbitraire et donc, d’après le postulat de l’arbitraire, sujet à libres modifications.

De ce fait, en partant du postulat qu’une année de 365 jours contient donc 365 * 24 * 60 * 60 secondes, soit 31 536 000 secondes, et si l’on faisait en sorte qu’elle dure en fait 31 359 600, soit 1 heure de plus, une fois par an on pourrait ôter cette fameuse heure, en vue de dormir 1 heure de plus chaque année d’une part, et de retomber sur nos pattes d’autre part.

De plus, au vue du décalage de moins de 0.01%, notre propre perception du temps ne s’en trouvera pas fondamentalement modifiée…

Rajouter 1 heure par an, à soustraire

Il y a 2 moyens d’arriver à ce résultat :

  • soit en changeant le nombre de secondes dans 24h, mais ça ne tomberait pas rond (environ 9.86 secondes en plus chaque jour),
  • soit en réduisant la durée de la seconde à 9 191 582 503 changements d’état hyper-fins du césium 133, en vue de rajouter les 3600 secondes nécessaires au changement d’heure…

Étant donné que notre relation au temps mesuré est essentiellement psychologique, je suis certain que cette solution sera la meilleure pour dormir une heure de plus par an !