Mon (vrai) cadeau de Noël

High tech

Enfin, après 15 jours de déboires pour faire en sorte qu’elle arrive à destination (d’abord à récupérer à Roubaix puis envoyé au mauvais point-relais…), voici mon cadeau : une imprimante 3D ! J’ai opté pour la Dagoma Neva Magis, et profité du Black Friday pour l’avoir en réduction. Je réalise un vieux rêve !!!

Je suis intimement convaincu que l’avenir de l’informatique passera par la créativité et non par la performance.

Déballage et installation

L’imprimante est déjà montée, il ne reste que la tête à « fixer » avec des bras aimantés. Le site offre un tutoriel très simple pour la mise en place.

Le logiciel CUDA by Dagoma permet d’importer tous types de fichiers 3D et même image (le logiciel se sert des contrastes pour générer la 3D), et prépare le fichier d’impression à copier sur une carte SD, que l’on met directement dans la machine. Un bouton et zou !

Premiers essais

J’ai commencé par une pièce petite, simple mais avec des détails, et un rouleau de PLA (plastique à base d’amidon) contenant des fibres de bois, et le résultat est assez correct pour une première !

Les autres essais ont été un peu plus catastrophiques : le résultat se décollait de la surface dès les premières couches, empêchant l’imprimante de travailler convenablement ! De plus, j’ai constaté un léger gondolage sur la surface d’impression… Un lien ?

Ceci devait être un porte téléphone… Finalement ce sera un porte-clés !

Je perds pas espoir d’y arriver un jour, le support de l’entreprise est à ma disposition.


MAJ Je viens d’apprendre que l’entreprise Dagoma en question vient de lancer un service d’impression de pièces de rechange pour jouets !