Morine

Rencontres

Lors de mes recherches généalogiques, j’ai rencontré Morine il y a une dizaine d’années, et elle me fit découvrir le monde de la psychothérapie par le biais de l’analyse transactionnelle. C’est grâce à elle que j’ai entamé un début de formation pour devenir musicothérapeute, et c’est là que j’ai rencontré celle qui deviendra mon épouse.

Chanteuse soprano, elle interpréta d’ailleurs le Lascia ch’io pianga de Haendel en thème d’ouverture de mon mariage (il faudrait que je trouve un enregistrement de sa voix…).

Elle habite à Créon, près de Bordeaux, parle l’esperanto et trouve que cette langue est compatible avec l’état d’esprit du Jardin d’Echange Universel (une monnaie unique, une langue unique). Voici un chant en esperanto interprété par elle :