Monopoly [Reconfinement, jour 2]

Coronavirus 2020 Jeux de Rôle / Jeux de Société Quotidien

J’ai redécouvert le Monopoly, en ce second jour de reconfinement, en version console sur Nintendo Switch. Bien que les règles n’aient pas beaucoup changé depuis une trentaine d’années, je confirme : c’est long, surtout à 6 (contre 4 joueurs virtuels) ! Je confirme : je n’aime pas les jeux de hasard…

Cependant, je tiens à profiter de cette occasion pour exprimer mon point de vue sur certains aspects du jeu, et les règles modernes.

  1. Premièrement, tout le monde commence avec une somme de départ. Dans la vraie vie, ce n’est quasiment jamais le cas.
  2. La case ou les cartes « Allez en prison« , sans aucune raison valable, indique que l’on part coupable de position antitrust dès la première seconde du jeu
  3. De plus, en prison, on peut :
    1. continuer à gérer ses biens et propriétés
    2. gagner de l’argent par les visites des autres joueurs sur ses propriétés
    3. soudoyer pour sortir plus tôt !
  4. Il est plus intéressant d’acheter les rues suivant la prison, comme beaucoup y séjournent, la probabilité qu’ils tombent dessus est d’autant plus grande !
  5. A chaque fois que l’on tombe dans une rue, on doit « payer un loyer« , même s’il n’y a aucune maison. Pourquoi ? Est-ce un droit de passage ?
  6. Par défaut, les taxes et impôts tombent à la banque ; une variante non officielle les fait placer dans la case « Parc gratuit »

Enfin, voici un petit documentaire sur l’histoire (peu glorieuse pour son inventrice) du jeu :

Et pour info, il existe plus de 280 variantes du jeu !