Les étoiles [Reconfinement, jour 27]

Coronavirus 2020 Quotidien Vie intérieure / Pensées

S’il y a bien une chose qui touche à la sensibilité des personnes, ce sont bien les étoiles. Qu’il s’agisse de Nôtre, que l’on nomme Soleil, ou des constellations, de la Préhistoire à Hubble en passant par mythes, légendes et expressions linguistiques, elles n’ont cessé de fasciner et de se voir affublées d’une importance considérable.

A star is born

Plusieurs éléments ont amené les hommes à se passionner pour elles : leur position fixe dans le ciel toute l’année, leurs regroupements, les événements en lien avec celles que l’on voit, et bien d’autres choses encore, leur conférant une position mystique voire divine. Selon les croyances, une étoile est associée à l’âme d’une personne importante décédée, à un support prédictif, à un modèle de cartographie ou un mélange de gaz et de poussières pour les plus rationnels. S’en souviennent les fans du Roi Lion

Par la suite, les étoiles ont influencé d’autres secteurs :

  • la géographie (Arctique et Antarctique signifient littéralement « où l’on peut voir la Grande Ourse (ou pas) »)
  • la linguistique, en appelant les célébrités des stars ou celles en devenir des étoiles montantes
  • le commerce, où l’on juge la qualité d’un bien ou d’un service en donnant un nombre d’étoiles

Malgré ce lien qui nous lie aux étoiles, en 2003, une immense panne de courant nord-américaine a saturé les appels vers la mairie et les pompiers, car les personnes se demandaient à quoi correspondait le voile lumineux au-dessus de leur tête, à savoir la Voie Lactée ! Mauvais timing, deux ans après les événements du 11 Septembre, pour avoir une pensée non-terroriste… Preuve que notre société trop « terre-à-terre » ne nous incite plus à lever les yeux vers le ciel.

Autre phénomène d’actualité : les vives émotions de la communauté scientifique et des amoureux des étoiles en général suite à la décision concernant le démantèlement du télescope d’Arecibo. Pour les plus citadins, dont la pollution lumineuse empêche d’apprécier des ciels étoilés, j’avais acheté à une époque un projecteur d’intérieur dans ce style :

Noël approche, et les étoiles aussi ont leur place dans l’Histoire judéo-chrétienne, comme celle suivie par les Rois Mages ou celle de David. On en accroche dans le sapin, on en peint sur les vitres et on en a parfois plein les yeux en ouvrant les cadeaux… Espérons que ces temps particuliers ne nous éloignent pas encore trop d’elles.