Retrouvailles des copains de 30 ans

Rencontres

Toutes les premières fois ont un point commun : rien ne se passe comme on le voudrait.

Karine

J’avais prévu de rendre visite à l’une des anciennes élèves près de Vierzon, qui m’avait déjà informée de son incapacité à venir le jour J. On a passé une super soirée.

L’école

Des 6 anciens camarades ayant rendez-vous devant l’ancienne école, juste votre serviteur n’était victime de soucis familiaux ou professionnels…

La rencontre avec le directeur était super agréable, et voici tout ce qui a changé en 25 ans :

  • les deux ailes de l’école ont fusionné pour ne donner qu’un établissement
  • Il n’y a plus de mur de séparation entre les deux cours de récréation
  • Les classes sont multi-niveaux
  • L’accès se fait par la rue Montaigne, passée en sens unique pour faciliter la circulation

Le Good Trip annulé

Nous partîmes 10, mais par un coup du sort, nous nous vîmes 4 à l’heure du réconfort ! Ainsi, c’est chez Aurélie, avec son fils, et Claire, autour d’un barbecue, que le repas s’est passé. Personne n’a daigné proposé qu’on se revoit même plus tard. J’avais prévu des goodies des années 80 à partager et faire connaître aux enfants des uns et des autres : un Troll, un ressort arc-en-ciel, un avion en polystyrène, des balles rebondissantes, un frisbee… Qui sont repartis avec moi.

Sur le groupe de discussion Facebook, Aurélie a posté ce message, qui m’a beaucoup touché, mais fait réagir personne :

Salut les copains d’il y a 30 ans ! 🙂 Juste un petit message pour vous faire part de notre déception de ne pas vous retrouver aujourd’hui 🙁 Aurelien a fait beaucoup pour cette rencontre et surtout beaucoup de kilomètres, 1000 pour être exact.
Et il avait prévu de donner à chacun d’entre nous des petits souvenirs…
Si vous êtes près de Châteauroux cet après midi, ce serait vraiment chouette pour notre organisateur de nous faire signe via le groupe, pour un verre, une glace 😉 dans l’après midi. J’espère à très vite ☀️

J’ai repris la route du retour dans l’après-midi. J’étais vraiment mal.

Les questions

  1. Ai-je la poisse ? Est-ce que, à organisation similaire, une autre personne aurait obtenu un résultat différent ?
  2. Est-ce que, finalement, les soit-disant intéressés ne l’étaient pas tant que ça ?
  3. Faut-il retenter ultérieurement, avec le risque d’un résultat similaire ?