Revue high-tech : Y-Brush

High tech

S’il y a bien un truc qui rebute les gens, et principalement les enfants, c’est bien le brossage des dents. Historiquement, les caries sont apparues en même temps que la transformation alimentaire, à savoir le fait de modifier la nature des denrées en vue de leur consommation (la cuisson, par exemple). On passera outre le fait qu’un retour à une alimentation non transformée a la capacité à résorber les caries, car cela fera couler le secteur médical et pharmacologique du soin dentaire… Et Y-Brush, par un financement participatif (donc à un tarif préférentiel), a conçu une brosse novatrice, car elle fait toute une demi-machoire d’un coup, et le tout en environ 10 secondes !

Le principe

Il s’agit d’un dispositif alliant vibrations et infrasons, englobant toutes les dents de la mâchoire inférieure ou supérieure, et appliquant le brossage sur toutes les dents en une seule fois.

Il existe 3 modes, pour un usage progressif, en vue de préparer le meilleur des brossages :

  1. doux, 15 secondes (à faire la première semaine)
  2. moyen, 10 secondes (à faire la seconde semaine)
  3. fort, 5 secondes (à faire après)

L’appareil est livré avec un embout pour faciliter l’étalement du dentifrice dans les rainures, et éviter d’en gaspiller.

Personnellement, je ne me brosse pas les dents pendant que je m’habille, comme dans la vidéo promotionnelle !

Les sensations

Autant pour le maxillaire supérieur, rien à dire, autant pour l’inférieur, le contact avec la langue me fait le même effet que le bâtonnet de médecin pour ausculter le fond de la gorge, à savoir me faire vomir ! Il y a un coup à prendre, un positionnement de langue à adopter, et l’affaire est pliée en 5 secondes…

Au niveau ressenti, le brossage semble efficace, après quelques semaines d’utilisation. Je ne sais pas si côté blancheur c’est mieux…

Les plus

  • L’efficacité
  • La rapidité
  • La simplicité
  • L’autonomie sans fil

Les moins

  • Le même bouton pour le mode et le démarrage, et parfois on peut changer de mode sans le vouloir
  • l’embout du dentifrice n’est adapté qu’à quelques modèles de tubes
  • le Y, dont la forme est propriétaire, à remplacer uniquement chez Y-Brush et environ une fois tous les 6 mois