Road trip vacancier 2021

Lieux Paysages Rencontres Résidences Sorties

Jour 1

Le départ a été assez speed, malgré une bonne préparation avec check-list. Dans la précipitation, j’ai oublié des torchons… J’ai quitté le taf plus tôt pour aller investir dans une casserole et un limonadier, et également récupérer mon nouveau passeport (pas sanitaire, celui-là).

Première escale en Corrèze, où j’ai amené le soleil, selon les autochtones… Grillades et Apérol Spritz entre cousins, oncles, tantes, neveux, nièces, petits-cousins, parents, enfants, grands-parents, petits-enfants… On n’était que 10, en fait !

Jour 2

Puis route en direction de Barèges, pour y retrouver également de la famille en vacances sur place. Le trajet était chaud et humide. J’ai traversé quelques villes connues comme Montcuq, Valence d’Agen (où la centrale nucléaire génère un gros nuage local), Casteljaloux (pour ceux qui connaissent Cyrano de Bergerac), Auch, Lourdes, Tarbes…

Joli village très touristique sur les bords du Bastan et la route du Col de Tourmalet. J’ai manqué de renverser une dizaine de cyclistes…

Restaurant prévu ce soir, mais sans pass sanitaire, aucune idée de ce que l’on va faire ! Et même pas une pharmacie dans la ville !!! Finalement, on a trouvé une phramacie dans la ville en contre-bas, et 15 minutes plus tard, j’étais valide pour 72 heures !

Jour 3

Petit déjeuner à l’hôtel, et toilette dans la salle de bain de la chambre. Je prends la route de Ibos, près de Tarbes. Là j’y retrouve un contact issu des forums de discussion sur la vanlife. On passe la journée ensemble, elle me fait visiter Tarbes, le parc Massey, le centre-ville, les peintures en trompe-l’œil, la mairie… Et le lac de Bours. Soirée films :

  • Machete, film d’action aux scènes plus improbables les unes que les autres (y a 2 suites !)
  • Into the Wild, que je voulais regarder depuis longtemps et que j’ignorais comme étant un film biographique

Jour 4

Toujours avec la future vanlifeuse, cette fois-ci plus calme, une simple promenade et sieste autour du lac de Soues. Le soir, route direction Céret, nuit à Foix.

Jour 5

Je retrouve à Céret une ancienne camarade de collège, pas revue depuis ! On a parlé de nos vies passées, et aussi de la vie au collège, des camarades, et l’on s’aperçoit que l’on n’a pas beaucoup de souvenirs en commun !!!

Apéro-champagne, et route pour Montpellier. Halte à Fitou, mais le château semble fermé, et plus aucune vigne alentour… Snif, pas d’hypocras… Je tombe sur le Champ des Sœurs, une petite production locale, qui fait un vin sans sulfite à tomber par terre !!!

Pour Montpellier, la personne à voir sur place m’informe d’une urgence familiale. On ne trouve pas de compromis pour essayer de se voir, je trace vers l’Ardèche. Nuit sur Alès.

Jour 6

Je trouve une amie, son compagnon et ses deux enfants dans un camping à Lavilledieu, à 25 kms de Vallon-Pont-d’Arc (et 15 jours plus tard, je reçois une amende pour excès de vitesse, à 90€…). Je me pose sur la place de camping en face, mon pass sanitaire n’est plus valable pour les activités comme le bar, la piscine, les soirées disco ou autre. Tant pis !

Après-midi tranquille pendant qu’ils font tous quatre du vélo-rail sous le cagnard, j’en profite pour essayer de réparer le PC d’un des fils : disque dur définitivement mort. A leur retour, on part acheter un disque SSD (et je me dis que je devrais toujours en avoir en réserve sur moi), on le remplace, je remets Windows, et tout roule comme sur des roulettes !

Comme le PC en question est très léger pour jouer, ils avaient jeté leur dévolu sur un PC Alienware que je trouvais bien limité vu le prix : 1200 € ! Je leur ai donc proposé de le leur faire sur-mesure, évolutif et bien plus performant, pour le même prix (et j’en serai totalement jaloux une fois assemblé). Je dois encore peaufiner les caractéristiques, comparer entre AMD/Intel et AMD/Nvidia.

Repas paella le soir et nuit au son de la soirée disco…

Jour 7

Route tôt le matin pour retrouver un couple d’amis à Venelles, qui m’avaient hébergé au début de mon arrivée en Provence, il y aura 20 ans en novembre prochain !

Le soir, repas en famille avec les cousins de Marseille. Le GPS (Sygic Truck sur iPhone) m’a fait passer par des routes totalement improbables !!!

Jour 8

Petit-déjeuner marseillais, et déjeuner à Cotignac. Francis, le photographe, nous a quittés il y a maintenant 3 mois et demi à la suite d’un AVC.

Jour 9

Après m’être fait dévorer les pieds par l’intégralité des moustiques de la garrigue, je retrouve un couple d’amis que je connais depuis bientôt 20 ans également, et leur fils de 3 ans et demi, sur Valbonne.

Sur la route qui mène à leur domicile, deux aventures :

  1. un chien avec un collier électronique se promenait au milieu de la route, à hauteur de Callas, à l’est de Draguignan. Une jeune femme s’est arrêtée derrière mon camion, nous avons appelé le propriétaire dont le numéro était inscrit sur le collier. Elle l’a pris dans sa voiture et nous l’avons rendu à 5 kms de là, près de Claviers. Puis chacun a repris sa route.
  2. à Grasse, j’ai pris une jeune femme en stop que le bus avait déposé au mauvais arrêt, je l’ai donc déposée là où elle désirait.

Note : Valbonne n’est pas indiqué depuis Grasse. Pour s’y rendre, suivre Mouans-Sartoux.

Déjeuner entre amis, bœuf musical, sortie au parc, dîner et promenade nocturne.

Jour 10

La CoViD a eu raison de mes retrouvailles de ce jour, je suis donc resté plus longtemps chez les amis et ai profité de la mer à Théoule. J’ai cru y retrouver la jeune femme qui m’a aidé avec le chien la veille en la personne de la sauveteuse en mer…

Le midi, direction Montélimar par la route Napoléon, pour me rapprocher de mon prochain rendez-vous le lendemain.

En fin d’après-midi, j’arrive à retrouver une amie sur Dieulefit, à passer la soirée avec elle. Elle tient le snack La Baraka, annexe du restaurant Chez Josette. Je vous recommande les frites maison cuites à la graisse de bœuf (non musical, celui-là) et pour les amateurs de fromage, le burger sauce au picodon.

Jour 11

Petit déjeuner dieulefitois (Dieulefit) avec la même amie, déjeuner toscadin (La Touche) avec un couple d’amis, dîner valentinois (Valence) chez un couple de clients devenus d’excellents amis. La vue de leur appartement au 6° étage est imprenable !

Jour 12

Petit déjeuner charpenois (Charpey) avec une amie, pique-nique romanais (Romans-sur-Isère) avec 4 amis, visite hospitalière valloirienne (Saint-Vallier-sur-Rhône) et dîner valentinois avec mon ancien maître de Viet Vo Dao et sa compagne !

Jour 13

A la dernière minute, mon ex-femme m’informe ce matin qu’elle est disponible aujourd’hui. On arrive à se caler une petite heure pour discuter (surtout elle de son voyage à moto en Corse), puis direction Izeron pour un déjeuner avec deux amies/clientes.

Le soir, route et escale à Clermont-Ferrand.

Jour 14

Matinée clermontoise en visitant un peu le centre-ville, et ses fresques décorées.

Etant donné que les personnes à voir sur Strasbourg n’y sont pas, je trace sur Paris avec un jour d’avance. L’amie qui devait me loger le lendemain a pu me loger aujourd’hui. J’ai trouvé à me garer aux Lilas, à 1 km de chez elle, étant donné qu’il faut désormais un badge Crit’Air pour entrer dans la Petite Couronne de Paris.

Jour 15

Journée cool, l’amie et son mari travaillant. J’achète un gâteau avec 40 bougies et du Champomy pour fêter nos 40 ans communs. Ils ont prévu repas camerounais, avec du bar grillé, de la banane plantain, du riz et du gozo au bœuf.

Jour 16

Retour en tout début d’après-midi pour arriver en début de soirée. Curieusement, j’avais estimé 3100 kms en passant par Strasbourg, j’en ai fait 3280 sans passer par Strasbourg…

Soirée Star Wars épisode IV chez un ami, version déspécialisée (la plus fidèle à la première version).

Jour 17

Je vais déposer quelques caisses à pommes au nouveau local du Troc des Lutins. Je finis la soirée avec l’épisode V de Star Wars.