Diggers Factory : coup de pouce de l’entreprise [Terconfinement, jour 7]

Coronavirus 2020 Musique Projets personnels Quotidien

Cet après-midi, j’ai eu le commercial avec qui j’ai pu lancer la campagne de précommandes de mon vinyle sur Diggers Factory. Bien que cela ne fasse que deux semaines que la campagne ait démarré, au vu des chiffres de pré-ventes actuels, nous avons revu les objectifs, et donc la finition, à la baisse :

  • 100 exemplaires au lieu de 200
  • Pas de série numérotée
  • Pas de splatter
  • Disque monochrome noir

Toutes ces concessions ont permis de réduire le coût de fabrication pour maintenir le prix de vente à 15 €. Il m’a dit qu’il arrive parfois de prolonger d’un mois ou deux les campagnes le cas échéant.

J’y suis allé au culot en expliquant également que tous les artistes n’étaient pas promus sur leurs réseaux sociaux. Il a pu voir avec le service e-marketing, et ils s’arrangent pour relayer mes publications Instagram et Twitter en lien avec mon disque.


Dans la foulée, j’ai pris rendez-vous avec un sophrologue pour essayer de comprendre mon incapacité à faire venir des gens à moi, alors que je suis doué pour relier les gens entre eux. Et il s’avère que le sophrologue que j’ai trouvé est mon premier professeur de piano il y a plus de 25 ans !

Wait & see…