Un an déjà (bis)

Le travail

Il y a un an jour pour jour, je posais les roues de Mégane dans la Manche, pour commencer mon travail actuel de développeur PHP. Je découvrais également la Buhôtellerie et les environs jobourgais.

En un an d’un travail que je savais que je n’allais pas aimer, mais que le besoin financier compensait allègrement, je conscientise de plus en plus que l’informatique n’est pas un avenir, qu’il part dans tous les sens (et surtout les mauvais), et qu’il n’apporte rien à l’humanité. De ce constat, je sais qu’une fois mes affres soldées, je quitterai ce milieu, mais mon côté apathico-aboulique m’empêche pour le moment de savoir dans quoi me réorienter… C’est dur de ne pas savoir ce que l’on veut !!!