Une période de suppressions

Vie intérieure / Pensées

Dans les phénomènes de convergences, dont sont issues des expressions comme « jamais 2 sans 3 » ou « un malheur n’arrive jamais seul », depuis hier je cumule les suppressions :

  • ma banque me supprime mon compte (suite à un virement non autorisé, l’histoire semblait pourtant réglée par téléphone)
  • mes administrateurs me demandent de supprimer des logiciels dont je n’ai la licence (et dont je n’ai pas besoin de licence)
  • mes ressources humaines veulent me supprimer une note de frais pour défaut de justificatif (alors que le justificatif est présent)

Je ressens une forme d’injustice dans ces démarches extrêmes. J’avais déjà vécu une situation similaire avec le Pôle Emploi, parce que je n’avais pas envoyé un bulletin de paye à la bonne adresse, m’accusait de fraude et me menaçait de radiation.

J’exècre la communication administrative, elle nous accuse nos faux-pas et nous punit, au lieu d’essayer de comprendre et de trouver des compromis. Mon dieu, j’ai le sentiment d’attendre à d’un organisme qu’il fasse du cas-par-cas !!!

Comment ça se finit ?

  • la banque est totalement hermétique à toute discussion ou explication, donc la clôture est inévitable
  • les logiciels sont supprimés
  • les RH veulent en fait les docs au format papier, et pas uniquement électronique (fait totalement absurde, car la facture que je leur transmets est électronique et n’a pas d’équivalent papier, ce qui revient à l’imprimer pour valider sa version électronique), que j’ai donc imprimés et donnés à la secrétaire générale