Vacances, chapitre 3 : appréhensions

Sorties

Si partir en vacances fait appréhender, c’est qu’il y a un problème. Et en effet, il y a un problème : le nombre de personnes visibles s’est amoindri, ce qui n’est pas plus mal, mais peut aussi laisser un goût amer :

  • à ceux que je verrai peu
  • à ceux que je ne verrai pas

En cela, on peut dire que ce n’est pas de ma responsabilité, que le problème a déjà été évoqué et que ces vacances sont avant tout pour me faire plaisir à moi. En toute honnêteté, si c’était réellement le cas, je resterais chez moi à m’occuper de mes musiques, exploser mon score sous Asphalt 8 et rattraper mon retard cinématographique qui s’accumule de jour en jour !

Ce midi, je vais m’occuper de rappeler les rescapés de l’élagage organisationnel.