Weekend parisien, jour 1

Rencontres Sorties

Que la journée fut longue, tellement que le soir je croyais que le lendemain était dimanche !

Lever à 5h45, départ à 6h20 avec toujours la psychose d’oublier quelque chose  :

  • « est-ce que j’ai tout pris ? »
  • « n’ai-je pas oublié les impondérables ? »
  • « y a-t-il tout le minimum dans la trousse de toilette ? »
  • « ai-je mes chargeurs ? »

Je serais du genre à craindre une fuite de gaz alors que le robinet est coupé !!!

Le bus fut ponctuel.

4 heures et 2 films et demi plus tard, arrivée à Bercy, et là les choses ont commencé à s’enchaîner.

Premièrement, la station de métro Bercy était fermée et entourée d’un cordon de policiers avec près d’une dizaine de véhicules ! Il a fallu se rabattre sur une autre station : Montgallet. J’arrive tant bien que mal à mon premier rendez-vous Gare de l’Est, moi qui cherchais sottement cette gare à l’est de Paris, alors qu’elle est au centre, avec celle du Nord !

Déjeuner au Café de l’Est, les plats sont copieux et nombreux sont les clients à rendre une assiette loin d’être vide… On a beaucoup discuté avec le client de son métier de passeur d’âmes, de son site (que j’entretiens) et sommes repartis chacun de notre côté vers 16h.

Second rendez-vous à Boulogne-Billancourt (métro Boulogne-Jean-Jaurès), la ligne 10 étant la seule que je connaisse ayant une correspondance avec elle-même ! Je suis arrivé en avance. Encore un client, plus dans l’univers de la Pomme, cherchant à synchroniser des documents entre son iMac, son iPad Pro et son iPhone avec l’appli Documents, mais « sans passer par le Cloud » (directement entre les appareils). J’ai utilisé la connexion SSH (Terminal) par défaut du Mac pour les faire communiquer et synchroniser. Il était plus qu’enchanté !

18h30, j’ai 1h30 pour aller au AirBnB (métro Quai de la Rapée), poser mes affaires et retrouver ma jumelle et sa troupe au Théâtre Gymnase Marie-Belle (métro Bonne Nouvelle). La chambre est… une chambre à 30 € dans un immeuble résidentiel type ZUP en centre de Paris, les personnes sont assez cool en soi. Le mari m’a laissé la clé et le pass’.

20h02, devant le théâtre. A cause du spectacle précédent ayant commencé tard et de seulement 15 minutes pour faire le changement de décor + l’habillage des acteurs, la pièce a commencé avec un peu de retard. La salle est en sous-sol du théâtre, totalement isolée (le téléphone ne passe pas), on y accède par des escaliers en pierre en longeant les tuyaux d’évacuation ! Fabienne Amiach, présentatrice météo et philanthrope reconnue, était venue assister à la pièce comme attachée de presse.

La pièce, Un Contrat, de Tonino Benacquista, est un polar psychanalytique, avec 2 rôles : un psy et un homme d’affaires limite mafieux qui est pris de crises d’angoisse. Je la recommande grandement !

La soirée a fini avec les acteurs entre bières, cidre, Chardonnay et planche de charcuterie !

Pour information, le métro Bonne Nouvelle tient son nom du Boulevard Bonne Nouvelle, qui tient son nom de l’église Notre-Dame-de-la-Bonne-Nouvelle, en référence à l’Annonciation.