Weekend parisien, jour 3

Sorties

Aaaaaah, une grasse matinée !!! Faut avouer, ce n’est pas désagréable…

10h, lever, toilette, habillage. Quelques SMS pour me souhaiter un bon anniversaire, principalement la famille proche et deux amis ; mes contacts sur Facebook me le souhaitent le 30 septembre, car c’est la date que j’y ai mise (j’avoue ne pas aimer qu’on me souhaite mon anniversaire…). Côté mails, de nombreux services automatiques desquels je ne suis même plus utilisateur ont une mémoire sans faille : GénéaNet, FS Génération… En fait, pas tant que ça !

Comme les amis dorment encore, je sors faire un tour dans le quartier. Je tombe sur le marché de la place de la Réunion, et ô surprise, un paquet de fidèles distribuent des tracts sur les futurs maires de la ville de Paris ! Ma première question fut : est-ce pour tout Paris ou pour un arrondissement ? J’avoue ne pas très bien savoir comment cela se passe…

Le marché est plus grand que celui de la place de la République de Châteauroux ! Il y a un petit café super sympa sur cette place, à la décoration très artistique : photos d’œuvres de Banksy, livres en libre accès… Je m’y pose pour prendre un chocolat. Tout près d’ici se trouve le Cimetière du Père Lachaise ; cela ne m’attire pas trop, les stars c’est un peu comme les amis, je préfère les rencontrer vivantes.

J’ai un peu le sentiment que me poser à un café et regarder le monde bouger, c’est une de mes définitions des vacances… A côté de moi, une personne lit Un tramway nommé désir ; en face, un couple fait des mots fléchés en mode compétition…

J’en profite pour réserver mon trajet de demain, ma jumelle partant vers 14h30, autant essayer de ne pas partir en même temps ! J’ai trouvé un covoiturage entre Gare du Nord et St-Christophe, juste derrière chez moi, à 15h45 !

Finalement, le café est tellement sympa et ma jumelle tellement pas réveillée que je décide de déjeuner sur place (hier et avant-hier, ce sont mes clients qui m’ont offert le restaurant).

On raccompagne l’ami de la jumelle en direction de la gare, on descend elle et moi pour rejoindre le musée Picasso, dont l’exposition du moment est dans la relation entre l’artiste éponyme et la lecture.

On a trouvé un chouette café juste a coté, en face d’une confiserie, où l’on a pris un chocolat viennois et deux gâteaux, chocolat et pomme-noix de pécan.

Note sérieuse : à côté, il y avait le Musée de la Serrure, mais c’était fermé…

On a tenté en bravant la tempête de rejoindre le centre Pompidou, et au vu de la file d’attente, on a cherché à se couvir un peu au musée de l’art et de l’histoire des Juifs. Comme il n’était pas gratuit, il nous a permis de nous réchauffer quelques minutes…

Trempés jusqu’aux os, retour pour se sécher dans l’espoir de profiter de la soirée avec un ciel plus clément…

La soirée se termina dans le quartier du Centre Pompidou, où le choix d’un restaurant fut un véritable casse-tête ! Le dévolu fut jeté sur une cantine afro-cubaine, aux parfums de quesadillas et de maffe de bœuf… et promenade dans le quartier des Halles.

Enfin, dans un magasin de DVD et CD pas cher, mon amie a trouvé LE film à m’offrir : 3 Days to Kill, avec Kevin Costner, pour 2 raisons :

  1. ça se passe à Paris
  2. la critique de la couverture est faite par le Journal du Dimanche, et nous sommes dimanche !

Et c’est un bon film, écrit par Luc Besson. De l’action, du comique de situation, Kevin Costner, un happy end

Ce fut un excellent anniversaire !