Théorie musicale #1 [Confinement, jour 41]

Coronavirus 2020 Musique Quotidien

Bonjour, suite de la leçon de piano ! Pour cette leçon, il faut avoir compris et intégré la notion de demi-tons de la leçon précédente.

Les harmonies

Une fois qu’on maîtrise une mélodie, comme Au clair de la lune, on sent malgré tout une légère frustration de ne pas utiliser la main gauche. Donc on va voir et comprendre ce qu’est une harmonie.

L’harmonie musicale, c’est quand 2 ou plusieurs notes forment un ensemble agréable à l’oreille. Comme au piano, le plus simple est de jouer sur une base de Do majeur (les notes blanches), l’harmonique majeur de Do se fera avec les notes Do (tonique), Mi (médiane) et Sol (dominante).

Si vous désirez une explication plus mathématique de l’accord majeur, regardons au niveau des fréquences. Si le Do a une fréquence X (normalement 528 Hz, si le La de référence est 440 Hz), on trouvera une correspondance entre les fréquences de la sorte :

  • X (tonique)
  • X+X/4 (médiane)
  • X+X/2 (dominante)

De plus, si l’on ne joue que la tonique (X) et la dominante (X+X/2), le cerveau fait la moyenne des deux fréquences et rajoute de lui-même la fréquence intermédiaire ((X+X+X/2)/2 = X+X/4 = la médiane). Ainsi, en jouant Do et Sol, on entend implicitement le Mi.

Il existe de nombreux autres accords, pour lesquels ont va noter les demi-tons entre chaque note :

  • majeur (4+3)
  • mineur (3+4)
  • septième majeur (4+3+4)
  • septième mineur (4+3+3)
  • mineur septième (3+4+4)
  • quarte (4+1)
  • augmenté (4+5)
  • diminué (4+2)
  • etc.

Et il existe 4 gammes, pour lesquelles on va noter les demi-tons depuis la tonique :

  • majeur (2+2+1+2+2+2+1)
  • mineur relative (2+1+2+2+1+2+2)
  • mineur mélodique ascendante (2+1+2+2+3+2+1)
  • mineur mélodique descendante

Enfin, viennent les degrés d’harmonie (notés en chiffres romains). Ce sont l’ensemble des accords (notés avec une lettre, Do = C) qui sont en lien avec une gamme donnée. Dans le cas de l’harmonique de Do majeur, on trouvera :

  1. Do majeur (Do – Mi – Sol) = C
  2. Ré mineur (Ré – Fa – La) = Dm
  3. Mi mineur (Mi – Sol – Si) = Em
  4. Fa majeur (Fa – La – Do) = F
  5. Sol majeur (Sol – Si – Ré) = G
  6. La mineur (la – Do – Mi) = Am
  7. Si mineur diminué (Si – Ré – Fa) = Bmd

C’est un peu abstrait, je l’admets, mais une fois que vous aurez compris ces notions, vous pourrez aisément harmoniser, et même transposer, vos mélodies !

Mise en pratique

Sur Au clair de la lune, la mélodie a les notes suivantes, en Do majeur :

Do – Do – Do – Ré – Mi, Do – Mi – – Ré – Do

J’ai noté en gras les notes sur lesquels on peut rajouter des accords. Une première version minimaliste :

Do – Do – Do – Ré – Mi, Do – Mi – – Ré – Do
C               C               C        G    C               G             C

Une seconde version plus aboutie :

Do – Do – Do – Ré – Mi, Do – Mi – – Ré – Do
C               C              Am   G    F               G7            C

Une troisième version, bien plus riche :

Do – Do – Do – Ré – MiDo – Mi – – Ré – Do
C               Am          F      G7    F              G7            C     E7

Do – Do – Do – Ré – Mi, Do – Mi – – Ré – Do
Am           Em          F7m  G    F             G7            C