Eurostyle : suite et probablement fin ?

Développeur Le travail

15 mois et demi après le premier jour de confinement, soit presque 470 jours, il est malheureux de constater que les mentalités n’ont pas beaucoup évolué dans mon entreprise. Derniers éléments en date :

  1. un rappel à changer mon masque entre midi et deux, alors que je ne le fais jamais (vu que je ne le porte pas quand je bosse dans mon placard et que j’y reste pendant la pause déjeuner)
  2. la fin du télétravail pour tous, pile le jour du passage du Tour de France où les bus ne circuleront pas

Plusieurs options s’offrent à moi :

  1. Faire profil bas, et perdre deux heures dans les transports tous les jours, et changer de masque deux fois par jour, le tout pour aucune plus-value par rapport au télétravail
  2. Boycotter le présentiel, et bosser de chez moi, avec le risque d’un renvoi (ce qui m’arrangerait quelque part, je n’aurai pas de démission à donner)

Si demain, les accords avec les élus sur la possibilité d’un télétravail n’aboutissent à rien, j’appliquerai l’option 2, en avertissant les personnes concernées (mon responsable et la DRH).

On a clairement la preuve que des personnes veulent revenir au « monde d’avant » !


[MAJ 30/06/20201 17h30] Mon patron m’a appelé pour me confirmer que l’accord sur les deux jours de télétravail avait été ratifié. C’est un grand pas pour l’entreprise mais un petit pas pour l’homme que je suis…