Revenir dans mon corps [Terconfinement, jour 24]

Coronavirus 2020 Quotidien Vie intérieure / Pensées

Cesoir, j’ai eu une séance à distance avec une de mes amies/clientes thérapeutes, en échange de services rendus à la nation informatiques. Par une approche que l’on qualifie de « quantique », dans le sens où elle entre en résonance avec le patient quelle que soit la distance, comme le phénomène d’intrication quantique, elle peut poser des questions à ma « personne », sur tous les plans.

Il en a résulté que, ce qui pèche dans mes projets, c’est que je ne suis pas suffisamment impliqué, que les gens ne ressentent pas ma passion derrière et ne peuvent ni se l’approprier ni s’investir. En effet, n’ayant pas de « passion » à proprement parler, quelque chose qui me fait veiller tard ou me pousse à me lever le matin, ce que je crée reste purement cérébral. Malgré les explications, les tenants et les aboutissants, et les belles tournures de phrases, cela passe au-dessus des autres, et ils ne voient pas pourquoi mon projet devrait être soutenu. Pour reprendre le cas du vinyle, j’ai plus de 350 « suiveurs » sur N1M, et d’aucun n’a daigné, malgré deux newsletters, à aller ne serait-ce écouter les pistes musicales sur Diggers Factory.

Donc, j’avais raison sur un point : c’est bien moi qui fais pencher la balance du mauvais côté.

La question : comment me réapproprier mon corps ?

Selon mon amie, le moyen de me le réapproprier est d’être plus attentif à mes ressentis corporels, conscientiser mes sensations tactiles, olfactives, gustatives, m’impliquer dans les mouvances (dans ce sens de ce qui fait bouger) et ne pas rester spectateur. J’ai également trouvé cet article que je vais garder sous le coude. Un ami m’a également proposé pour la semaine prochaine une séance de Zazen, j’irai.

Elle m’a confirmé que, comparé à quand l’on s’est rencontrés, je suis plus « mûr » pour faire ce chemin. Je sais que l’informatique ne m’aide pas à m’ancrer en sollicitant excessivement mon cerveau au détriment de mes muscles, et j’espère en sortir au plus vite.

Cela fera un nouveau chapitre à mon livre !